Dans le Parisien – une belle initiative au Franc-Moisin

Saint-Denis : un challenge solidaire pour venir en aide aux sans-abri

Île-de-France & Oise>Seine-Saint-Denis>Saint-Denis|Florian Niget|02 novembre 2016

Saint-Denis, le 25 octobre. Kevin, Clara et Dounia (à gauche) ont amassé une partie de la nourriture et des vêtements collectés dans un box de la cité du Franc-Moisin. LP/F. NI.
Florian Niget
Ces dernières semaines, des défis similaires ont émergé dans plusieurs quartiers de la région parisienne, notamment à Sarcelles dans le Val-d’Oise. De jeunes habitants de Saint-Denis viennent à leur tour de lancer un appel sur Facebook avec l’objectif d’aller distribuer des repas aux sans-abri.

« Tous les sans-abri, les migrants mais aussi tous ceux qui ont besoin d’aide », précise Kévin, l’initiateur du « Challenge de Saint-Denis ». Ce projet, cet éducateur sportif d’une vingtaine d’années vivant à la Plaine l’a initié avec quelques proches de la cité du Franc-Moisin. Lancé depuis le samedi 22 octobre, le défi a permis de créer une vraie chaîne de solidarité.

Au dernier décompte, ils étaient 213, âgés de 18 à plus de 50 ans, à se mobiliser pour pouvoir offrir un total de 500 repas dimanche 6 novembre en fin de journée. La distribution sera effectuée à Saint-Denis et ses alentours, jusqu’à Aubervilliers, La Courneuve et les portes de la capitale.

« C’est une démarche spontanée »Le groupe de volontaires a prévu de se retrouver plus tôt dans un restaurant pour préparer plats, salades et sandwichs. En quelques jours, ils ont pu amasser des kilos de nourriture partout en Ile-de-France, mais aussi des vêtements, des produits d’hygiène, des couvertures, des couches pour bébés et ont reçu parfois des dons d’argent. « C’est une vraie organisation à tenir. On essaie de se dégager du temps pour collecter, trier, stocker. On n’en dort presque plus la nuit ! », confie Kevin.

Le jeune homme a souvent participé à des opérations de solidarité par le passé, mais c’est la première fois qu’il est en première ligne. « Il n’y a aucun message derrière, ni politique, ni religieux. C’est une démarche spontanée : on veut juste aider, souligne Kevin. On s’est demandé ce qu’on pouvait faire face à cette misère qui nous saute aux yeux tous les jours. L’idée n’est pas de se faire connaître ou se mettre en avant, mais qu’un maximum de gens mettent la main à la pâte. »

Ses amies Dounia et Clara sont engagées depuis le début à ses côtés. Les deux trentenaires ont eu envie de se « rendre utiles en faisant du bien ». Et indirectement redorer l’image de leur quartier : « Le Franc-Moisin, on n’en dit que du mal. Il y a bien sûr des problèmes, mais nous, on s’y sent bien car il y a des valeurs d’entraide, de partage, de solidarité qu’on ne voit pas forcément ailleurs. » Le Challenge de Saint-Denis en est la preuve.

Retrouvez « CHALLENGE ST DENIS » sur Facebook. Tél. 06.15.54.50.17.

  leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *